🌿 Mesurer et rĂ©duire son impact Carbone : comment faire ?

Publié le : 19 juillet 2022

Au World Impact Summit, l’un de nos sujets de prĂ©dilection est “l’impact positif”, et par consĂ©quent la mesure d’impact. La mĂ©thodologie la plus connue et la plus utilisĂ©e Ă  l’heure actuelle est le bilan carbone. En quoi consiste le bilan carbone ? Pourquoi et comment mesurer son impact carbone ? Quelles pistes pour le rĂ©duire ?

Mesurer son impact

La mesure d’impact, c’est cette Ă©tape cruciale qui donne Ă  chaque dĂ©cideur une idĂ©e de la quantitĂ© d’externalitĂ©s (positives ou nĂ©gatives) gĂ©nĂ©rĂ©es par ses activitĂ©s, et donc les postes sur lesquels il est le plus important d’agir. 
DiffĂ©rents outils de mesure d’impact sont Ă  la disposition des organisations. On vous en parlait dans notre article “Comprendre – Mesurer – Agir: comment optimiser son impact positif ?”

RĂ©duire ses Ă©missions de gaz Ă  effet de serre (GES)

L’Accord de Paris de 2015 met le doigt sur la nĂ©cessitĂ© d’Ɠuvrer ensemble pour faire baisser les Ă©missions de gaz Ă  effet de serre. Aussi, il est important pour chaque acteur Ă©conomique de mesurer ses Ă©missions. En plus de rĂ©pondre Ă  l’objectif commun de baisser les Ă©missions de GES pour lutter contre les dĂ©rĂšglements climatiques, plusieurs raisons peuvent vous pousser Ă  rĂ©aliser un bilan carbone. On vous en dit plus dans notre article “ Pourquoi engager une dĂ©marche de transition Ă©cologique dans son entreprise?”

C’est lĂ  qu’entre en jeu le bilan des Ă©missions de gaz Ă  effet de serre (BEGES), ou bilan carbone.

Aujourd’hui, il existe plusieurs mĂ©thodes pour calculer ses Ă©missions de gaz Ă  effet de serre (GES) : 

  • le Bilan Carbone©
  • la norme ISO 14064
  • l’Institutional Investors Group on Climate Change (IIGCC)
  • la mĂ©thodologie du Carbon Disclosure Project (CDP) Ă  l’international 

Pour mesurer son empreinte, ces méthodes catégorisent les émissions de GES en 3 périmÚtres distincts : les Scopes.

Les scopes 1, 2 et 3 pour catégoriser les émissions

  • Scope 1 : les Ă©missions directes produites par l’entreprise 
  • Scope 2 : les Ă©missions indirectes liĂ©es Ă  la consommation d’énergie 
  • Scope 3 : les Ă©missions indirectes qui concernent tout le reste

Scope 1 : Comprendre les Ă©missions directes

Le Scope 1 concerne toutes les Ă©missions qui sont directement produites par votre entreprise et sa combustion d’énergies fossiles (pĂ©trole, gaz, charbon, tourbe). Ce sont les Ă©missions de GES dont vous ĂȘtes entiĂšrement responsable et qui proviennent de la combustion des ressources que vous possĂ©dez ou contrĂŽlez. 

Ce scope comprend 5 sous-catĂ©gories : 

  • les sources fixes de combustion : le carburant mis dans les machines Ă  l’intĂ©rieur de l’entreprise, celles qui ne bougent pas ; 
  • les sources mobiles de combustion : le carburant mis dans les machines qui bougent, comme les machines utilisĂ©es sur site ; 
  • les Ă©missions directes de procĂ©dĂ©s : les Ă©missions liĂ©es Ă  des procĂ©dĂ©s agricoles et industriels ;
  • les Ă©missions directes fugitives : les fuites de gaz frigorigĂšnes des frigos ou de la climatisation ; 
  • les Ă©missions directes issues des terres, de leur changement d’affectation et de la forĂȘt. 

Scope 2 : Les Ă©missions indirectes en lien avec l’énergie

Le Scope 2 concerne toute la somme des Ă©missions qui sont produites indirectement par votre entreprise lorsque vous produisez ou achetez de l’électricitĂ©. Cela concerne aussi toute forme d’énergie de rĂ©seau telle que la chaleur, la vapeur ou le froid.

On distingue 2 sous catĂ©gories d’émission dans le scope 2 :

  • les Ă©missions indirectes liĂ©es Ă  la consommation d’électricitĂ© ;
  • les Ă©missions indirectes rattachĂ©es Ă  la consommation d’énergie de rĂ©seau (hors Ă©lectricitĂ©).

Scope 3 : MaĂźtriser les autres Ă©missions indirectes  (H4)

Le Scope 3 englobe tout le reste et prend en compte toutes les Ă©missions de GES qui pourraient avoir lieu en amont ou en aval. C’est donc une grande partie de l’empreinte carbone de l’entreprise qui est calculĂ©e grĂące Ă  ce Scope 3 d’émissions. 

‍Parmi les sous-catĂ©gories d’émissions de scope 3, on retrouve :

  • les Ă©missions liĂ©es Ă  l’énergie non incluses dans les scopes prĂ©cĂ©dents (celles rattachĂ©es Ă  l’extraction et le raffinage d’hydrocarbures, Ă  l’extraction d’uranium, etc.)
  • l’achat de produits et de services : matĂ©riel informatique, mobilier ; 
  • les biens immobilisĂ©s ; 
  • les investissements ; 
  • les dĂ©chets gĂ©nĂ©rĂ©s : ceux issus des processus de production ;
  • l’actif en leasing amont ;  
  • le transport de marchandises amont et distribution :  les biens et les services achetĂ©s par votre entreprise ; 
  • les dĂ©placements professionnels : les trajets de vos employĂ©s pour des raisons professionnelles ; 
  • le transport des visiteurs et des clients ; 
  • l’utilisation des produits vendus ; 
  • la fin de vie des produits vendus : rĂ©utilisation ou recyclage des produits ; 
  • la franchise aval ; 
  • le leasing aval : la mise en location des choses faites par l’entreprise ; 
  • le transport de marchandises aval et distribution ; 
  • les dĂ©placements domicile-travail ; 
  • les autres Ă©missions indirectes.

A la lecture de toutes ces sous-catĂ©gories, force est de constater qu’il y a de grandes chances que la majoritĂ© de l’empreinte carbone de votre entreprise se retrouve ici. 

Pourtant, aujourd’hui, seuls les Scopes 1 et 2 sont obligatoires pour le Bilan des Ă©missions de gaz Ă  effet de serre (BEGES). Pour que chaque entreprise ait une vision claire avec des objectifs et un plan d’action de rĂ©duction prĂ©cis Ă  mettre en place, il est primordial que les trois Scopes soient pris en considĂ©ration pour le calcul du bilan carbone. C’est d’ailleurs vers cette direction que tend la lĂ©gislation, comme en tĂ©moignent les quelques mesures phares discutĂ©es par la Convention Citoyenne pour le Climat (CCC). 

C’est dans cette optique que nous avons entrepris une dĂ©marche de calcul de l’impact carbone du WIS, grĂące Ă  l’accompagnement de CoopĂ©rative Carbone, qui nous a aidĂ© Ă  collecter nos donnĂ©es d’activitĂ© via ces trois scopes, les exploiter, et Ă©laborer un plan d’action pour rĂ©duire nos Ă©missions. En effet, annĂ©e aprĂšs annĂ©e, nous mesurons notre impact et tentons de trouver des solutions pour nous amĂ©liorer. Notre objectif prioritaire pour le WIS 2022 : rĂ©duire nos Ă©missions de GES sur les postes “transport” et “communication”. Pour en savoir plus sur la maniĂšre dont on s’y prend, restez connectĂ© : on vous en dit plus trĂšs vite. 

Pour en savoir plus sur la démarche de transition écologique les solutions à impact positif, abonnez vous à la newsletter du World Impact Summit !

Pour rencontrer des acteurs qui vous aideront Ă  avancer dans votre dĂ©marche de transformation, inscrivez-vous Ă  l’Ă©dition 2022 du World Impact Summit et assistez aux Ă©changes ! Le pass early bird est gratuit jusqu’au 15 Septembre 2022.

Lire aussi