📲 Agir pour réduire l’empreinte environnementale du numérique : une multitude de solutions

Publié le : 26 juillet 2022

Nous vous parlions il y a peu de la mesure d’impact. Une mesure d’impact pertinente permet aux organisations de cibler les leviers d’amélioration pour atteindre vos objectifs de transition écologique. Que ce soit sur le volet de l’énergie, de la mobilité, de la gestion des déchets ou du numérique, nombreuses sont les solutions qui peuvent contribuer à la transformation des organisations et les aider à adopter de nouvelles pratiques, plus sobres et vertueuses. Concentrons-nous aujourd’hui sur le numérique responsable.

Numérique et développement durable : quels enjeux ?

Aujourd’hui, la quasi-totalité des organisations utilisent, de près ou de loin, les outils du numérique. 10% de la consommation d’électricité mondiale serait due à la consommation de nos appareils électroniques et responsable de 4% des émissions de GES mondiales. Ce chiffre continuera d’augmenter au fil de l’évolution de nos modes d’usage du numérique.  

L’une des manières de concilier la hausse de nos usages du numérique avec les contraintes du coût de l’énergie, la disponibilité d’énergie non carbonée et la nécessité d’adopter des pratiques plus durables et d’agir sur ce levier. 

Qu’est-ce que le numérique responsable ?

Le numérique responsable est une démarche d’amélioration continue qui vise à réduire l’empreinte écologique, économique et sociale des technologies de l’information et de la communication (TIC). En effet, le domaine du numérique n’est pas aussi immatériel qu’il semble l’être ! L’utilisation quotidienne que nous en faisons a des conséquences non négligeables sur l’environnement. D’où la nécessité de mieux comprendre les principaux enjeux liés à l’empreinte environnementale du numérique et les gestes qu’il est possible de mettre en place pour la réduire. 

Des conseils simples pour réduire l’impact de votre utilisation du numérique sur l’environnement :

  • Réduire le poids de sa boite mail
  • Acheter du matériel reconditionné,
  • Recycler son matériel usé, 
  • Entretenir son matériel, 
  • Maîtriser ses usages pour réduire l’empreinte de ses dépenses,
  • Mettre en place une stratégie internet plus responsable.

Par exemple, au WIS, nous avons travaillé depuis le début de l’année 2022 sur la sobriété de notre site internet. En seulement quelques mois, nous avons intégré l’axe environnemental à notre stratégie de communication digitale : poids du site internet, résolution des images et minimalisme, hébergeur vert, etc. Concrètement, nous avons réduit et simplifié les pages de notre site et passé en revue tous les fichiers lourds et longs à charger afin de réduire de 70% leur taille et ainsi notre impact carbone. Grâce à ces actions, la navigation sur le site est aussi plus rapide et son référencement optimisé !​​

Calculer son bilan carbone pour aller plus loin

Pour aller plus loin, vous pouvez également réaliser un bilan carbone afin d’analyser vos émissions de CO2 (et notamment ceux dus à votre usage du numérique). Cette analyse permet de comprendre et de déterminer :

  • Les axes d’amélioration ;
  • Le suivi des émissions ;
  • La sensibilisation de vos collaborateurs ;
  • Les moyens à votre disposition pour passer à l’action 

L’ACV pour garantir l’écoconception du numérique 

Comme votre entreprise, chaque outil numérique à sa propre empreinte carbone ! L’analyse du Cycle de vie (ACV) permet de comprendre l’impact d’un produit ou d’un service sur l’environnement pour mieux réduire l’empreinte de ce dernier. Pour ce faire, cette méthode d’évaluation prend en compte l’ensemble des émissions produites par votre matériel numérique tout au long de sa vie et quantifie les effets sur l’environnement. Ainsi, vous serez en mesure de créer un produit éco-conçu, plus performant et moins impactant.

Pour en savoir plus sur la démarche de transition écologique les solutions à impact positif, abonnez vous à la newsletter du World Impact Summit !